Association Cultuelle Horinji

Pourquoi nous soutenir ?

L’association cultuelle Hôrinji, association Bouddhiste zen Sôtô de la Roue du Dharma, a pour objet  d’organiser le culte Bouddhique zen Sôtô et de transmettre les enseignements du Bouddha, de Dogen Zenji, de Keizan Zenji et des maîtres de l’école du zen Sôtô.

À la suite de la fermeture du Centre bouddhiste zen de Lanau, l’association cultuelle Hôrinji a été transférée pour promouvoir et administrer la gestion du culte du Centre Bouddhiste zen Bodaiju à Esvres sur Indre. Elle a aussi comme mission de préparer l’avenir, de soutenir les ministres du culte se référant à la lignée et aux enseignements du Rev, Guy Mokuhô Mercier et si besoin de développer de nouveaux projets.   

Hôrinji peut  recevoir des legs et des dons donnant droit à une déduction fiscale de 2/3 à 3/4 de leur montant sur la feuille d’imposition du donateur. Ces dons seront pour nous vraiment bienvenus. Il permettront d’apporter une aide à celles et ceux qui ont besoin de se recentrer, de méditer, d’approfondir la Voie et d’ouvrir leur cœur de bodhisattva. 

Avec vous, nous participons à ce mouvement qui assure un peu de stabilité dans le monde en gardant vivant l’enseignement du Bouddha.

Ce compte HelloAsso permet de faire un don en quelques clics. Pour l’ensemble de vos dons, vous recevrez un reçu fiscal au premier trimestre de l’année suivante. Vous pouvez bien sûr effectuer directement un virement sur le compte bancaire de l’association cultuelle Hôrinji ou régler par chèque.

Nous vous remercions par avance de votre mobilisation et de votre générosité.

Avec mon  profond Gassho,

Rev. Jean-Marc Kukan Delom , Président de l’association Hôrinji

Rev. Guy Mokuhô Mercier, Vice-Président de l’association Hôrinji

Rev. Erika Koji Le Cadre, Trésorière de l’association  Hôrinj

Pour faire un don cliquer ici ou scanner le QR Code

Calendrier 2024 Bodaiju

28 Janvier 11h10 : Commémoration de l’anniversaire du Fondateur Maître Dogen Zenji  « Koso Gotan-e« .

31 Janvier 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« .

02-03 Février : Initiation à la méditation.

18 Février 11h15 : Cérémonie du Nirvana, commémoration de la mort du Bouddha « Nehan-e« .

23 Février 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« .

20 Mars 19h00 : Cérémonies d’Equinoxes « Higan-e« 

21 Mars 18h30 : Conférence

29 Mars 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« .

06-07 Avril : Sesshin Bodaiju et Commémoration de la naissance du Bouddha « Hanna-matsuri » 

08 au 12 Mai : 1ère Sesshin au Temple zen de la Gendronnière

31 Mai 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« .

01 Juin : Les Marches Méditatives.

28 Juin 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« .

07 Septembre : Portes ouvertes.

13-14 Septembre : Initiation à la méditation.

15 Septembre : Cérémonies d’Equinoxes « Higan-e« .

17 au 20 Septembre : Semaine de Pratique (Gyoji) au Temple zen de la Gendronnière.

21-22 Septembre: Sesshin Tourangelle au Temple zen de la Gendronnière.

27 Septembre 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« . 

29 Septembre 11h10 : Service commémoratif pour Dôgen Zenji et Keizan Zenji « Ryosoki« .

05 Octobre : Les Marches Méditatives.

06 Octobre 11H10 : Service commémoratif de Bodhidharma « Darumaki« .

30 Octobre 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)   » Ryaku Fusatsu« .

07 Novembre 18h30 : Conférence.

23-24 Novembre : Sesshin Bodaiju.

29 Novembre 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)   » Ryaku Fusatsu« .

07-08 Décembre : Nuit de l’Eveil du Bouddha et cérémonie commémorative 

de l’Eveil du Bouddha Shâkyamuni « Jodo-e« .

15 Décembre : Assemblée Générale et repas de fin d’année.

20 Décembre 18h30 : Cérémonies de Purification des Obstacles Karmiques (Repentance)  » Ryaku Fusatsu« .

29 au 31 Décembre : Sesshin et réveillon au Temple zen de la Gendronnière.

01 Janvier 2025 : 1ère Méditation au Temple Bouddhiste Zen de la Gendronnière.

Pour télécharger le calendrier cliquer ici

Pour télécharger le programme sous forme de liste cliquer ici

Initiation à la méditation Bouddhiste zen : Zazen

Comment commencer à méditer quand on est débutant ?

La sangha Bodaiju vous propose des séances pour des débutants ou des personnes qui souhaitent découvrir le bouddhisme zen .

Dans ce monde troublé et quelques fois anxiogène, la méditation peut vous être d’une aide précieuse pour gérer le stress. La pratique de zazen consiste à ramener son attention sur son corps, sur sa respiration et à rester ancré dans le moment présent. La méditation peut paraitre difficile au début. La souplesse du corps n’est pas identique pour tous, un accompagnement personnalisé sera réalisé pour vous aider à trouver votre posture. La pratique nous aide dans ce retour à sa présence , à cette assise silencieuse , à se retour à l’essentiel.

L’accompagnement sera réalisé par Jean-Marc Kukan Delom, moine bouddhiste zen et disciple de Guy Mokuhô Mercier , Kyoshi de l’école zen Soto. Nous pratiquerons l’assise silencieuse le « Zazen », et la marche consciente « Kinhin ».

Un temps pour soi pour que cette pratique , vous permette de maintenir le coeur et l’esprit dans leur condition originelle, celle qui s’ouvre plus qu’elle ne se ferme, celle qui voit plus qu’elle ne se voit. Etre présent à sa présence sans rien attendre en retour.

Horaires des séances :

Vendredi 2 février 2024

14h00 – 15h30

16h00 – 17h30

18h00 – 19h30

Samedi 3 février 2024

10h30 – 12h00

Informations pratiques

Pour pratiquer zazen : Simplement Vous dans une tenue ample et si possible sombre.

Tarifs et inscriptions

Ces séances sont gratuites;

Sesshin d’Automne 2023 « Vision et intériorisation »

Si nous comprenons les connotations originelles de ce mot, nous aurons une assez bonne idée de sa signification. Il réunit deux idéogrammes chinois : setsu et shin. Shin c’est « l’esprit » et setsu signifie littéralement « relier ou attacher ensemble ». Relier l’esprit. Cela signifie en fait « toucher », « connecter » mais aussi « recevoir », « transmettre » et « continuer ». Setsu et shin. C’est à dire unir, connecter l’esprit ou recevoir, transmettre, maintenir l’esprit. Voilà ce que signifie sesshin.

Taizan Maezumi rôshi (1931-1995).

Journées de méditation des 25 et 26 Novembre 2023

Télécharger le pdf de l’affiche

La sangha Bodaiju vous propose une journée et demie de méditation au dojo Bouddhiste zen d’Esvres-sur-Indre.

Vous pouvez participer à l’intégralité de la session ou simplement le samedi ou le dimanche. Cette session est accessible à toutes et tous, débutants ou pratiquants réguliers. Si vous ne pouvez venir que samedi matin ou samedi après-mid, merci d’envoyer un mail à : contact@bodaiju.fr, nous pourrons répondre à cette demande en fonction des places disponibles.

Possibilité de loger sur place ( places limitées).

Les enseignements seront assurés par Jean-Marc Kukan Delom, moine bouddhiste zen et proche disciple de Guy Mokuhô Mercier , Kyoshi de l’école zen Soto. Nous pratiquerons l’assise silencieuse le « Zazen », et la marche consciente « Kinhin ». En fonction de la météo, des exercices de détente corporelle ou une promenade silencieuse en extérieur seront proposés le samedi après midi. Cette sesshin sera aussi l’occasion de découvrir « L’attention juste » dans chacun de nos gestes : les cérémonies, les repas et le travail collectif « Samu ».

La sesshin, c’est donc maintenir le coeur et l’esprit dans leur condition originelle, celle qui s’ouvre plus qu’elle ne se ferme, celle qui voit plus qu’elle ne se voit. Etre présent à sa présence sans rien attendre en retour.

Horaires :

Samedi

07h30 : Zazen (2 périodes de 30min environ) 

08h40 :  Cérémonie du matin

09h15 : Petit-déjeuner traditionnel de l’école zen Soto

09h45 – 10h15 : Samu

10h15: Café / Thé

11h00 : Zazen (3 périodes de 20 min environ)

12h20 :  Cérémonie de midi

12n00: Déjeuner , Café / Thé –

13h00 : Départ pour le Temple zen de la Gendronnière

14h00 : Visite du Temple zen de la Gendronnière et Zazen dans le dojo

17h00 : Départ et retour dans le dojo Bodaiju

18h20 : Cérémonie du soir

19h00 : Dîner léger

20h00 : Zazen (2 périodes de 25 min environ )

21h00 :  Tisane

22h00 : Coucher

Dimanche

07h30 : Zazen (2 périodes de 25min environ)

08h30:  Cérémonie du matin

08h45 : Petit-déjeuner 

09h15: Café / Thé

10h00 : Zazen (2 périodes de 30 min environ)

11h40 :  Cérémonie de midi

12h30 : Déjeuner Café / Thé

Informations pratiques

Pour pratiquer zazen, une tenue sombre, un zafu (coussin de méditation), un zafuton, des vêtements chauds sont nécessaires. Pour les repas, amenez un bol avec une serviette de couleur pour l’entourer, une petite serviette blanche pour le nettoyer et des couverts. Si vous n’avez pas cela, nous mettrons à votre disposition tout ou partie du matériel nécessaire.

Pour les personnes qui logent sur place, prévoir des draps pour un lit de 90cm et votre serviette de toilette.

Tarifs et inscriptions

L’argent ne doit pas être un frein à la pratique, la participation financière est donc libre. Cependant réaliser  » le Donner Recevoir » est fondamental dans notre existence . À titre d’exemple, dans la plus part des lieux de pratique, une sesshin, repas inclus, de 1 jour et 1/2 est proposée en moyenne à 50€ et si logement à 70€. Une boite sera à votre disposition pour recevoir en toute discrétion votre participation.

Formulaire d’inscription

Poème de Maitre Ryôkan : « Les dix Grands Voeux »

Les dix grands vœux
 
« Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je sache rapidement toute la Loi.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que j’obtienne vite l’œil de sagesse.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant
 
Que je sauve rapidement tous les êtres vivants.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que j’obtienne vite un bon moyen habile d’enseignement.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je m’embarque rapidement dans le bateau de sapience.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je puisse vite traverser la mer de souffrance.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je rende rapidement mienne la voie de règles et de
concentration.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je puisse vite monter sur le mont de nirvâna.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je rejoigne rapidement la demeure «
sans action».
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Que je puisse vite m’identifier avec le corps de la Loi.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Si j’affronte la montagne d’épées, la montagne d’épées se brise d’elle-même.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Si j’affronte le feu et l’eau bouillante, le feu et l’eau bouillante s’éteignent d’eux-mêmes.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Si j’affronte l’enfer, l’enfer se dessèche de lui-même.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Si je me mets en face de démons affamés, les démons affamés se rassasient d’eux-mêmes.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Si je me mets en face d’asura, son cœur mauvais se dompte de lui-même.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Si je me mets en face d’animaux, ils obtiennent la grande sagesse.
 
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
Je crois en Avalokitsevara très compatissant.
 
Alors bodhisattva Avalokitsevara prêche la grande compassion.
Divin par sa forme et semblable au fondateur (le Bouddha) il dit :
 
Le cœur de grande bienveillance et de grande compassion,
C’est le cœur d’équanimité, c’est le cœur sans action.
C’est le cœur sans souillure ni attachement.
C’est le cœur de contemplation du vide.
C’est le cœur de déférence et de respect.
C’est le cœur d’humilité.
C’est le cœur sans mélange ni trouble.
C’est le cœur sans point de vue.
C’est le cœur de l’éveil suprême.
 
Il faut reconnaître que ces cœurs sans comme la physionomie de dhârani.
 
Vous devez vous exercer donc dans ceci.
 
Srâmana Ryôkan écrit en s’inclinant.

Le Metta Sutra

Le Metta Sutra : L’esprit de la sangha Bodaiju

Sutra de la bonté bienveillante

Voici ce qui doit être accompli par celui qui est sage,
Qui recherche le bien et a obtenu la paix.
Qu’il soit appliqué, droit, parfaitement droit,
Sincère, humble, doux, sans orgueil,
content de toutes choses et joyeux.
Qu’il ne se laisse pas submerger par les soins du monde,
qu’il ne se charge pas du fardeau des richesses.
Que ses sens soient maîtrisés,
qu’il soit sage sans être hautain,
et ne convoite pas des biens de famille.
Qu’il ne fasse rien qui soit mesquin
et que les sages puissent reprouver.

Que tous les êtres soient heureux.
Qu’ils soient en joie et en sûreté.
Toute chose qui est vivante, faible ou forte, élevée
Moyenne ou basse, petite ou grande, visible ou invisible,
Près ou loin, née ou à naître,
Que tous ces êtres soient heureux.

Que nul ne déçoive un autre ni ne méprise aucun être
Si peu que ce soit.
Que nul, par colère ou par haine, ne souhaite du mal à un autre .

Ainsi qu’une mère au péril de sa vie,
surveille et protège son unique enfant,
Ainsi, avec un esprit sans entrave
doit-on chérir toute chose vivante,
aimer le monde en son entier,
Au dessus, au dessous, et tout autour, sans limitation
Avec une bonté bienveillante et infinie.

Étant debout ou marchant, étant assis ou couché,
tant que l’on est éveillé, on doit cultiver la pensée
que cela est la manière de vivre la meilleure du monde.

Abandonnant les discussions oiseuses,
ayant la vision intérieure profonde,
débarrassé des appétits des sens,
Celui qui s’est perfectionné
ne connaîtra plus les renaissances.

Sutta Nipada, 1, 8